Panier

Notre bilan du NSS 2018

Et voilà un mois que nous sommes de retour après notre deuxième participation au National Stationery Show. Le temps de se reposer, de retrouver notre routine à l’atelier… voici venu notre bilan du NSS 2018. Un bilan avec déjà une certaine nostalgie puisque, c’est officiel, le NSS n’aura pas lieu en mai 2019. À partir de l’année prochaine, il se déroulera début février, en même temps que le NY Now au Javits Center à NYC.

Cette année, notre défi était de capitaliser sur notre expérience, tout en sortant de notre zone de confort. Le changement majeur était le choix de faire appel à un menuisier pour construire les murs de notre booth. Un vrai investissement à amortir sur le long terme, et surtout une logistique particulière pour transporter et mettre en place les murs de notre stand.

Ce que nous referons…

- Essayer d’avoir une expérience plus durable. Nous avons investi dans des murs en bois, réutilisé une partie du matériel acheté l’année dernière, et utilisé la déco de l’atelier.

- Faire un rétroplanning sur 4 mois, pour investir le temps et l’argent au bon endroit et prendre les bonnes décisions. Garder du temps pour la déclaration de douane : il faut être patient et rigoureux!

- S’organiser et s’entraider avec d’autres participants, ça permet de diviser les coûts mais aussi de détendre l’ambiance. L’union fait la force!

Ce que nous éviterons à l’avenir…

- Les petites erreurs d’inattention… Comme se tromper dans la liste de prix de notre catalogue, et devoir réimprimer et coller la bonne liste sur chaque exemplaire.

- Ne jamais sous-estimer le temps d’attente à la douane et la congestion à New-York! Arriver 2h avant la fermeture du Javits Center pour décharger le camion, c’est stressant!

- Prendre un logement loin du Javits… et perdre son temps dans les transports en commun. Bref, time is money et à New York c’est encore plus vrai!

Pour conclure, après cette deuxième expérience, on sait qu’un salon commercial comme le NSS est un événement d’envergure, qui demande de la préparation et de l’énergie! Rien n’est acquis, et ce n’est pas toujours facile de devoir faire face à l’inattendu. Cela dit, on en ressort toujours grandies, et on en apprend beaucoup sur nous, sur l’industrie de la papeterie, sur les tendances du moment. Et surtout, on fait de belles rencontres! Alors c’est sûr, on participera encore longtemps à des salons, au NSS ou ailleurs !

 


 


Article précédent Article suivant


0 commentaires


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

L'infolettre

Abonnez-vous pour du beau et du bon dans votre boîte de réception!