Panier

NSS, notre première expérience : récit et anecdotes

Participer au National Stationery Show, c’était le projet un peu fou de Lili Graffiti, entre le rêve de voir nos cartes vendues à travers le continent américain, et la réalité d’un salon professionnel de la papeterie d’envergure internationale.

Après une première visite au NSS 2016, la décision était prise : ce serait le gros défi de l’année 2017. S’en sont suivis de longs mois de préparation : réservation et aménagement du booth, création et impression du catalogue et des invitations… Après des centaines d’heures de travail, de nombreux devis, quelques insomnies, un peu d’appréhensions et beaucoup d’excitation - et un changement de passeport à la dernière minute - nous voilà arrivées à New-York. 

Le premier jour, nous arrivons aux petites heures du matin dans une chaleur caniculaire. Un trajet en taxi et 2h d’embouteillage plus tard, nous entrons dans le Javits Center et découvrons notre booth dans un dédale d’allées jonchées de cartons, et autres matériels de construction. Une fois les murs de notre booth installés, nous nous sommes relevé les manches et avons mis une dizaine d’heures pour décorer le stand, sur deux jours.





Puis, les choses sérieuses ont commencé : quatre jours de salon, de rencontres, de discussions, de découvertes… Des journées exaltantes mais exténuantes! On a vite pris nos petites habitudes : tous les matins, on achetait notre café @Things coffee, puis on empruntait la High line pour s’aérer l’esprit en se rendant au Javits. Le soir, activité sympa pour se changer les idées : Empire State Building, Greenwich Village, Times Square, Central Park, Chelsea Market… et même un repas convivial autour de propriétaires de boutiques de papeterie des quatre coins des États-Unis!



Finalement, après quatre journées intenses, il a fallu démonter le booth –beaucoup plus rapide que l’installation - et dire au revoir à nos voisins et tous les créateurs avec qui on avait bien sympathisé… see you next year pour une nouvelle aventure au NSS 2018!

En résumé, le NSS c’est des mois de préparation, un salon qui passe à la vitesse de l’éclair, et des mois de suivi!

Enregistrer

Article précédent Article suivant



  • Super fière pour toi et très impressionnant

    Corinne BOURGOIN le

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

L'infolettre

Abonnez-vous pour du beau et du bon dans votre boîte de réception!