Panier

NSS : quelques conseils pratiques

Rien ne vaut une première participation au NSS pour mieux cerner les défis d’un salon professionnel, mais aussi relativiser! Nous avons réuni quelques conseils : ce que nous aurions voulu savoir!

 

En amont, la préparation

  • Sans surprise, l’organisation est la clé de la réussite. Il est nécessaire de faire une to-do liste, d’évaluer les temps de création, d’impression, les délais postaux, pour hiérarchiser les tâches et créer un échéancier. Se laisser une marge de manœuvre.
  • Ne pas se décourager devant la montagne de travail. La liste des tâches est inversement proportionnelle au taux de stress à l’approche du salon!
  • Gérer les priorités et les contretemps en gardant le cap… ce qui nécessitera peut-être quelques concessions.

 

L’installation du booth

  • Avant l’ouverture du salon, impossible d’acheter un sandwich au Javits Center. Prévoir de quoi se restaurer et s’hydrater pendant l’installation!
  • Se faire belles pendant le NSS, c’est bien, mais pendant la préparation, ça ne sert à rien : pas de vernis à ongle pendant le montage du stand, ça laisse des traces sur les murs!
  • Si vous avez oublié d’apporter votre niveau pour disposer les cartes sur le mur, téléchargez gratuitement l’application « niveau à bulle » sur votre téléphone!
  • Prenez une trousse de secours avec quelques essentiels : par exemple, un rouleau de scotch double-face pour pouvoir visualiser la disposition des cartes avant de tout installer
  • Ne pas hésiter à jouer sur le volume dans le booth, et pas seulement sur les visuels
  • Des jolies fleurs fraîches, la touche déco à ne pas négliger sur le booth!
  • Bien gérer son temps de préparation : trop, c’est perdre un temps coûteux à New-York ; trop peu, c’est risquer de ne pas avoir le temps de tout installer et décorer!




      Durant le salon

      • Si possible, réserver un logement proche du Javits permet de ne pas perdre de temps dans les transports et risquer d’arriver en retard quand il y a une panne de métro. Ça permet aussi d’être plus détendu, et de faire les trajets à pieds.
      • Le NSS se déroule simultanément à deux autres salons, Surtex (illustrations) et l’IFCC (design intérieur). À l’heure du lunch les files d’attente s’allongent, mieux vaut acheter un sandwich le matin, c’est plus rapide et moins coûteux.
      • Être deux sur le stand, c’est plus plaisant mais ça permet aussi de se relayer pour aller aux toilettes, chercher du café ou manger son lunch.

         


        Article précédent Article suivant



        Laissez un commentaire

        Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

        L'infolettre

        Abonnez-vous pour du beau et du bon dans votre boîte de réception!